Outils personnels
Accueil > Membres > Janua > SophiaConf2010 - Le Bilan

SophiaConf2010 - Le Bilan

SophiaConf2010 est terminée : voici l'heure du bilan... Plus de 1.000 participants sur les 10 jours dont 600 pour les 4 conférences portées par la commission open source de Telecom Valley (authentification et web2.0, Android, HTML5 et Scrum). Pour sa première édition, SophiaConf se place ainsi d'emblée parmi les évènements techniques les plus importants de l'histoire de Sophia Antipolis.

Le pari d'organiser un grand événement technique sur la technopole, lancé en janvier autour de Pascal Flamand, responsable de la commission Open Source de Telecom Valley, a été gagné. Plus de   1.000 participants ont été enregistrés pour les 20 conférences très pointues organisées sur dix jours par les principaux animateurs de l'écosystème de Sophia Antipolis.
Le pari n'était pas gagné d'avance. Organiser une série de vingt conférences techniques à Sophia Antipolis au début de juillet tenait du challenge. Même si l'an dernier, l'affluence qu'avaient connues "Androïd by Google" en juillet et "Sophia fait sa Java" en octobre, deux conférences organisées par les associations Telecom Valley et Riviera JUG, avait permis de valider en quelque sorte l'opération.Cette fois, aux organisateurs de l'an dernier s'étaient joints d'autres animateurs de l'écosystème de Sophia Antipolis comme l'Inria, Polytech'Nice, le BarCampSophiaAntipolis et l'Open Coffee Sophia. Tous savourent donc les chiffres du succès de l'opération : plus de 1.000 participants sur les 10 jours dont 600 pour les 4 conférences portées par la commission open source de Telecom Valley (authentification et web2.0, Android, HTML5 et Scrum). Pour sa première édition, SophiaConf se place ainsi d'emblée parmi les évènements techniques les plus  importants de l'histoire de notre technopole.
   
Partager les connaissances
   

Cette idée de rassembler cinq organisateurs et de proposer une série de conférences informatiques sur des sujets méthodologiques et techniques s'est concrétisée en janvier. Pascal Flamand, responsable de la commission Open Source de Telecom Valley, initiateur des deux grandes conférences de l'an dernier, propose alors, à travers SophiaConf2010, quatre conférences ouvertes à tous et gratuites. Avec les autres partenaires, d'autres thèmes techniques très pointus ont pu être ajoutés et, au total, ce sont vingt conférences qui ont pu être proposées.
   
   "Nous sommes très heureux que cet événement ait eu autant de succès et
   de voir que malgré un contexte économique incertain, les développeurs,
   chefs de projets, chercheurs, étudiants sont capables de se mobiliser pour
   échanger ! Nous espérons fortement renouveler l'opération l'an prochain !",
   note ainsi Pascal Flamand. "Partager les connaissances, promouvoir les
   échanges de best practices, animer l'écosystème Open Source du territoire
   sont les objectifs principaux de la commission Open Source." Pour Antoine
   Perry, président de l'association, "ce succès montre ce que Sophia Antipolis
   est capable de faire et bien sûr Telecom Valley."'
   
   "Mettre en avant les compétences disponibles sur notre
   région"
   
                                                                                                                 
   Satisfaction aussi chez les partenaires de l'opération. Pour Hubert Le Van
   Gong, expert en sécurisation des services web qui a donné le coup d'envoi
   le 30 juin dernier, "évangéliser cette problématique de la gestion des
   identités et de la sécurisation des services web, est toujours un exercice
   très intéressant et permet de prendre un certain recul. Les échanges ont été
   région"
   
                                                                                   
   Satisfaction aussi chez les partenaires de l'opération. Pour Hubert Le Van
   Gong, expert en sécurisation des services web qui a donné le coup d'envoi
   le 30 juin dernier, "évangéliser cette problématique de la gestion des
   identités et de la sécurisation des services web, est toujours un exercice
   très intéressant et permet de prendre un certain recul. Les échanges ont été
   riches notamment pendant le cocktail après l'événement qui a permis d'allier
   convivialité et networking". Pour Arnaud Farine, qui a animé la conférence
   sur l'évolution de l'OS (Operating System) Android, "ce type d'évènement,
   comme ceux organisés tout au long de l'année par Telecom Valley, est un
   moyen plus que performant pour mettre en avant les compétences
   disponibles sur notre région".
   
   Claude Aubry (Méthodologie de gestion de projet agile : SCRUM du 8 juillet),
   a de son côté apporté "un peu de méthode parmi d'autres sessions plus
   orientées technologies. Parmi les 150 participants, la moitié découvrait
   Scrum à l'occasion et les 2 retours d'expériences ont bien montré que
   Scrum s'utilisait avec succès dans différents contextes", note cet expert
   dans le génie logiciel.
   
   Vers un renouvellement de l'opération en 2011
   
   Chaque conférence proposée était d'autre part illustrée par deux ou trois
   retours d'expériences (présenté par des spécialistes issus des entreprises
   implantées sur Sophia Antipolis comme SAP, Orange Labs, Gridpocket,
   Janua, Triphon, Slice factory, Eurecom et le cabinet d'avocat
   Caprioli&Associés). Des retours qui ont permis de confronter les différentes
   visions d'un même sujet et de se placer résolument dans le concret de la
   pratique. "J'avais une présentation plutôt générale, les retours d'expériences
   ont bien complété ma présentation et ont permis d'aller plus loin, creusant
   ainsi des aspects que je ne pouvais pas apporter", estime Julien Quint,
   spécialiste de HTLM 5.
   
   C'est aussi fort du succès de cette première édition, que les organisateurs
   souhaitent renouveler l'opération en 2011 et en faire un événement de
   référence sur la région PACA. A suivre donc.

Actions sur le document